FootballSport

C1: Phase retour, le VAR et les remontadas

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Place à la Champions League. Après une giflée des Spurs contre le Borussia Dortmund 3-0 au Wembley Stadium. Le capitaine allemand Marco Reus absent à l’aller croit toujours à un retournement de situation ; il affirme que le signal Iduna Park a connu des moments de glo, et qu’il faut placer la confiance aux joueurs, un match largement dominé par Dortmund mais sans concrétisation devant les buts, Harry Kane ne leur a pas pardonné, il inscrit l’unique but de la soirée et une défaite 1-0 pour Dortmund.

Un coup d’œil en Espagne, pour être précis à Madrid. Le Real Madrid reçoit l’Ajax Amsterdam.
Gagnant à l’aller 2-1, après une série de matchs sans victoire au Bernabeu, ce fût une catastrophe pour les Madrilènes, privés de leur capitaine Sergio Ramos. Tadic s’est offert La défense du Real, il offre
deux bijoux à Ziyech puis Neres, ensuite il marque un but pour enfoncer le clou mais un but qui fût tardif car
une vérification au VAR arrêtait la rencontre pour au moins deux à trois minutes, discutable pour certains,
non pour d’autres. Écart reduit avec Asensio, mais Schöne s’offre la lucarne de Courtois. Et le champion en titre sort du tournoi après une remontada des joueurs néerlandais, 4-1.

En France, le PSG toujours sans Neymar reçoit un Manchester United très en forme en championnat mais très médiocre en C1, déjà avec beaucoup d’absence, tel que Pogba, Matic, Martial et des tas d’autres. Lukaku très confiant en Renard de surfaces profita d’une erreur défensive de Kherer pour montrer qu’il est bel et bien présent. Juan Bernat égalise et Lukaku augmente le score après une bourde de Buffon. Malgré toutes les tentatives menées par Le PSG, De Gea ne tremble pas. Juste en fin de rencontre après un tir, un appel au VAR, l’arbitre siffle penalty suite à une main flottante de Kimpembe. Rashford très confiant ne pardonne pas Buffon. Encore une remontada, et le VAR ne fait que son travail.

Pour clôturer cette phase, le match qui dura le plus ne sera nul autre que La Roma en déplacement à Porto dans le magnifique Estadio do Dragão. Après avoir ouvert le score, les portugais se sont faits rattraper par un penalty de De Rossi pour tromper San Iker, mais ces dernier n’en restèrent pas là, Marega marque et permet
au sien d’y croire, en prolongation, encore du VAR, l’arbitre turque Cakir signalé qu’il y avait faute, il avertit
Florenzi d’un carton jaune et Alex Telles lui s’offre un joli but sur penalty pour un retour extraordinaire du
FC Porto. La Roma qui connait, elle aussi, ce qu’est une Remontada.

Un message est lancée, tant que le match n’est pas encore joué, il y a de l’espoir. Le ballon est rond pour quiconque s’amuse avec. Le reste des surprises, c’est pour la semaine prochaine

Alneus Jean Steven
Rédacteur
Belide Magazine

 

Commentaire