Technologie

HUAWEI privé des services Google et commence à chuter

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Depuis sa montée en puissance sur le marché téléphonique, Huawei ne cesse de se mesurer au plus grande marque de Fabrique de Téléphone tel que Apple, Samsung, Motorola pour ne citer que Ceux-là. Depuis un certain temps le gouvernement Américain menait une lutte contre l’intégration de cette entreprise dans le monde et aussi aux Etats-Unis.

Après divers démarches et réunions Dimanche dernier, Google a décidé de priver Huawei d’accès à son système d’exploitation Android pour ses futurs téléphones. Un coup dur pour le géant chinois dont tous les smartphones sont conçus pour fonctionner avec cette technologie. La guerre du président Donald Trump contre Huawei continue. Cette fois-ci, c’est Google qui a pris le relais. Le géant de l’Internet a confirmé, Dimanche dernier, une information fournie par l’agence de presse Reuteurs selon laquelle le fabricant chinois n’aurait plus accès au système d’exploitation Android pour ses smartphones. Cette décision intervient quelques jours après un décret adopté par l’administration américaine interdisant aux groupes américains de télécom de faire des entreprises étrangères qui sont Jugées “à Risque”, dont Huawei. Washington soupçonne en effet le groupe chinois d’avoir des liens avec les services de renseignement chinois et le considère comme une “menace à la sécurité intérieure du pays”.

Music Magpie, un site de récupération britannique, a déclaré qu’il avait remarqué augmentation de 154% du nombre de smartphones Huawei mis en ligne ce lundi 20 mai, dans les heures qui ont suivi l’annonce de Google, par rapport aux jours précédents. Sans surprise, ces internautes ont réagi à l’éviction du marché américain par Huawei et à la révocation de sa licence Android. Le fabricant chinois a finalement récupéré une licence temporaire, qui expirera en août 2019. Lundi dernier, Huawei représentait la majorité des smartphones vendus, mais suite à cette annonce plus de 10 000 commandes de smartphones Huawei ont été annulées sur Amazon , de nombreux utilisateurs s’interrogent sur l’avenir de leur smartphone et de la marque en général. En réponse, le groupe chinois a promis de continuer à assurer le déploiement des mises à jour de sécurité.

Selon son Président Directeur Général, M. Richard Yu et d’autres analystes,ils feront face à une croissance inférieure à 20% sur le marché et selon certaines études , si cela n’avait pas eu lieu d’ici 2020 , il serait premier à la place de Samsung, après avoir détrôné Apple à la deuxième place. Est-ce la fin précoce de cette Firme , cette Affaire reste tout de même à suivre.

Alneus Jean Steven

Commentaire