SantéSexualité

Les non dits sur l’érectilité humaine

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lors d’une érection, les corps érectiles du pénis se remplissent de sang rendant celui-ci gonflé et ferme. Pendant ce phénomène physiologique, il existe un état d’équilibre entre l’arrivée et le drainage de sang. Le PIAPISME est une perturbation de cet équilibre. Ce dernier empêche l’évacuation du sang. Ainsi, les corps érectiles restent durs, tumescents et provoquent une érection prolongée au delà de 4 heures en dehors de tout stimulus sexuel.

Les causes sont multiples. Il peut être associé à une activité sexuelle prolongée à la leucémie, la drepanocytose, la syphilis, une maladie cérébro spinale, la prise des antidépresseurs, la drogue etc.

Il en existe 2 types: le piapisme à flux agrandi qui est rare et causé par un problème artériel et le piapisme à flux réduit qui est grave et causé par une occlusion veineuse.

Dans la majorité des cas, l’érection est très douloureuse et les complications peuvent provoquer une thrombose, une ischemie, l’endommagement des vaisseaux du pénis qui peut avoir, par la suite, comme conséquence une impuissance, une diminution de la fonction érectile. Dans des cas les plus graves, ça peut entraîner une gangrène ou conduire à une pénectomie (Ablation chirurgicale du pénis). Quant au piapisme, il est une situation d’urgence médicale. Il faut immédiatement consulter un médecin si une érection sans stimulation sexuelle se prolonge au-delà de quatre heures.

Sry-Lanka Sanon

Commentaire