CultureMode

“Ne jamais se décourager face à l’échec”

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Ne jamais se décourager face à l’échec », c’est ce que nous a appris Seynha, une adolescente de seize (16) ans dans sa participation à Miss Teen Haiti Regency. En effet, ce concours international a mis en concurrence des jeunes filles de différents pays tels que l’Australie, le Royaume-Uni, Les Bahamas, Trinidad & Tobago et Haïti. Regroupant huit catégories, Haïti a, uniquement, été représenté dans la catégorie “teen”. Et la Participation de Seynha à ce concours a suscité un succès imminent et l’admiration des juges, car selon les remarques, elle était la préférée de toutes les “Black Barbies”. Pourtant, elle n’était pas la gagnante à cette compétition.

Contrairement aux autres concurrantes, Seynah n’avait pas de staff d’accompagnateurs à sa disposition, hormis ses parents qui étaient surchargés des dépenses à faire ; séance de maquillage, garde robe, frais d’hôtel, nourriture, soit près de quatre milles (4000) dollars americain. Cependant, M. Marteen Boute, directeur général de la Digicel, a apporté son aide à la jeune femme dans le cadre du concours. Mais était-ce suffisant pour une représentante du pays à un concours international ?

Pourtant Seynah ne regrette rien! Elle retenterait le coup s’il le fallait. Elle invite toutes les jeunes filles à penser comme elle. Haïti aurait pu gagner, mais pour des raisons qu’on ignore, ça n’a pas été le cas. Seynha conseille aux jeunes de ne pas abandonner parce que certains croient que l’on n’est pas assez convenable. Il faut persévérer. Un exemple de motivation pour tous les jeunes qui essuient des échecs injustement parce qu’ils portent les couleurs du pays.

Quoi qu’il en soit, nous attendons Seynha dans un prochain concours, et sommes déjà prêts à l’encourager du mieux que nous le pouvons. Parce que, comme elle l’a si bien dit, le concours de Miss Regency, n’est que le début de sa quête dans la vente de l’image de notre pays.

Dashka-Rheyna Charlemagne

Commentaire