FootballSport

Le Real Madrid, troisième de la Audi Cup

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Après leur défaite en demi-finale face à Tottenham, un (1) but à zéro (0), le Real Madrid a affronté le Fernerbahçe, une équipe de la première division de la Turquie qui, quant à elle, a perdu (6) buts à (1) face au Bayern Munich, au cours de la même journée d’hier, pour la troisième (3e) place. Un match ouvert et riche en rebondissements.

L’équipe Turque a été la première à marquer à la sixième (6e) minute de jeu, suite à une mauvaise relance du portier madrilène, Keylor Navas et un mauvais marquage du latéral gauche, Álvaro Odriozola.

Six (6) minutes plus tard, le Real Madrid trouve l’égalisation après une intervention ratée du défenseur central, par Karim Benzema. Ce dernier allait aggraver le score à la vingt-deuxième (22e) minute de jeu d’un coup de tête après un super coup franc de Tony Kroos. Quelques minutes plus tard, mauvais placement des défenseurs du Réal Madrid, le demi-droit de l’équipe Fenerbahçe, Nabil Dirar profite de se régaler. Le premier mi-temps s’est terminé sur le score de deux (2) buts partout.

Peu de temps après, soit huit (8) minutes après le début de la deuxième (2e) période, avec un centre de Lucas Vazquez, Karim Benzema a scoré un troisième (3e) but, un triplé qui permet aux madrilènes de prendre les devants.

Ne voulant pas perdre ce match, les joueurs de Fenerbahçe, après une très bonne combinaison et conservation de balle, arrivent à égaliser, encore une fois, après une frappe lourde et lointaine du milieu de terrain, Ozan Tufan. Mais les madrilènes, n’ayant pas dit leur dernier mot, reprennent l’avance grâce à Nacho Fernández à la soixante-deuxième (62e) minute de jeu. Et pour assurer leur victoire, Mariano Diaz score le cinquième (5e) but pour les protégés de Zinedine Zidane. Le match s’est terminé sur le score de cinq (5) buts à trois (3) en faveur du Real Madrid.

À rappeler que cette compétition représente pour chacune de ces équipes une préparation pour leur compétition nationale respective.

Jefferson Jimmy Junior Adéclat

Commentaire