SantéSexualité

L’épilation humaine, un sujet tabou dévoilé

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le sujet de l’épilation des poils pubiens reste tabou car peu de gynécologues en parlent avec leur patient, toutefois c’est un choix personnel et même esthétique. Ayant un grand rapport avec leur vie sexuelle, l’arrivée des règles ou le port de bikini que les femmes vont choisir de s’épiler le pubis, elles le font aussi parce qu’elles considèrent cela comme plus hygiénique et que le geste fait partie de leur vie comme se faire au moment voulu une manucure. Mais, est-ce qu’on doit enlever toute la torsion ?

La grande majorité des femmes s’épilent elles-mêmes, pensant que c’est bien trop normal. Certes, contrairement aux poils du nez qui agissent comme une barrière pour l’entrée des poussières qui sont des agents pathogènes, les poils pubiens n’offrent pas trop de protection contre des infections. Par contre, ils aident à contrôler la température corporelle, protègent des maladies dermiques, conservent les phéromones.

En effet, c’est la procédure pour s’épiler le pubis qui pose problème ; car en s’épilant, avec un rasoir, de la crème, ou n’importe quoi, on fait des micro-traumatismes au niveau de la peau ; on crée alors un environnement propice pour n’importe quelle bactérie et c’est là, le problème.

Vous voulez que le pubis soit lisse? Mais sachez que l’épilation totale irrite naturellement les follicules pileux, laissant des plaies microscopiques ouvertes,ça provoque également d’autres complications. Par exemple, une femme qui a un ou des condylomes, et qui vient de se raser la vulve augmente les risques de propager le virus, ça augmente aussi la propagation et la transmission des infections sexuellement transmissibles.

Outre des infections transmises sexuellement (ITS), le risque d’attraper des infections virales, comme le molluscum contagiosum, augmente aussi lorsqu’on épile les parties intimes.Mais il faut bien se raser malgré parce que c’est difficile de laisser ces habitudes.Selon certains chercheurs, le laser est probablement la méthode d’épilation la plus sécuritaire, mais tout le monde n’a pas accès à un laser et tout le monde veut se raser.

Comment se raser alors? Il n’existe pas vraiment une méthode universelle vu que chaque personne le fait de manière différente, par contre il faut prendre au moins les bonnes habitudes pour limiter les risques.

Au lieu des rasoirs, coupez vos poils très courts, Épilez les bords du maillot uniquement en faisant attention aux irritations et optez pour des sous-vêtements en coton. Diminuez les risques de mieux que vous pouvez.

Sry-Lanka Sanon

Commentaire