ArtCulture

Dansalou, là où la danse reprend ses couleurs

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Mercredi 4 Septembre 2019, Dansalou, une école de danse eut à délivrer un spectacle à Fubar afin de rendre un hommage bien mérité à Viviane Gauthier.

Sous le charme de l’animatrice Yenniva Ménard, le début a été assuré par un chant de Myckéléna Manassé suivi d’une danse de Lisa Lecoro, pour enfin éteindre l’impatience du public par l’arrivée de la troupe de cette école de danse sur scène. Confiante et pleine d’énergie, celle-ci fut très bien reçue et a émis tout un mélange de scènes et de rythmes bien équilibrés avec la participation d’un mini théâtre qui entrecoupait les prestations. L’atmosphère qui régnait, faisait montre d’une émotion axée sur une lueur d’espoir incontournable en se basant sur la façon dont les jeunes s’exprimaient. Ce qui rendait ce spectacle unique et inoubliable.

Sachant que Viviane Gauthier est une légende en matière de danse et qu’elle a un impact sur la vie et la progression d’un nombre de danseurs en Haïti, plus particulièrement Séphora Drouillard. Nous sommes en droit de constater que cette génération redonne de la valeur à la danse et montre clairement que cet art peut bien devenir un métier à part entière car allier talent, passion et réussite, n’est pas chose facile.

Le public s’est montré très satisfait et ne s’est pas lassé de faire la fête avec le fameux Ted Bounce. Toutefois, Dansalou a su, au delà de tout, marqué ce jour par ce spectacle que qualifié d’extraordinaire par tous et qui vise à montrer au public qu’il faut un peu de tout pour construire un monde avec la danse comme organe indispensable.

Nidger F.J.PAUL

Crédit photo: Digicel

Commentaire