Technologie

Huawei lance le Mate30 et le Mate30 Pro

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Contrairement aux autres smartphones android du marché, les Mate 30 ne sont pas équipés des applications Google préinstallées. Suite aux restrictions de la part du gouvernement américain, cette entreprise n’a en effet pas pu obtenir de licence android après un décret de Donald Trump. Le Play Store n’est donc pas installé sur le téléphone ; mais ce qui n’empêchera pas aux techniciens logiciels de Huawei de proposer leur propre boutique de téléchargement d’applications: l’App Gallery.

Quelques spécifications sur Le Mate 30: il est recouvert d’un écran AMOLED de 6,62 pouces Full HD+ au ratio 19.5/9 ; en gros c’est 2400 x 1176 pixels. Sans surprise, la dalle est équipée d’un lecteur d’empreintes digitales caché sous le verre protecteur. On retrouve une large encoche sur l’écran et un triple capteur circulaire à l’arrière. Comme OnePlus et Motorola, Huawei a opté pour une disposition arrondie plutôt originale intitulée “Halo Ring Design”. Le dos est composé d’un alliage de verre 3D. Huawei a aussi profité pour dévoiler un nouveau mode Always-on. L’appareil photo de ce dernier se distingue par son capteur photo principal Sony IMX600 de 40 MegaPixels, d’un second module 40 MegaPixels et d’un troisième capteur Téléfoto. Sur la face avant, on découvre un capteur de 32 MegaPixels capable de prendre des clichés en très grand-angle. Le Huawei Mate30 est alimenté par une batterie de 4200 mAh compatible recharge rapide de 40W. La recharge sans fil inversée fait son retour avec une performance revue à la hausse. Il est évidement propulsé par le SoC Kirin 990 compatible au 5G et 8 Go de RAM. Les Mate 30 sont évidemment équipés d’Android 10 (en version open source) et de la surcouche EMUI 10. Les deux smartphones disposent d’une bordure latérale sensible à la pression permettant de prendre aisément des selfies ou de contrôler le volume. Huawei fait ainsi l’impasse complète sur les boutons physiques à la manière de Vivo avec le Nex3.

De son côté, le Mate 30 Pro est sublimé d’un écran de 6,53 pouces Full HD+ très incurvé (à 88 degré) au ratio 18:4/9 surmonté d’une vaste encoche héritée du Mate 20 Pro (celle-ci est légèrement plus fine). Cette encoche loge les capteurs 3D nécessaires à la reconnaissance faciale. On y retrouve le set up circulaire déjà évoqué sur le Mate 30 standard. Sans grande surprise, le Mate 30 Pro est alimenté par un SoC Kirin 990 gravé en 7 nm et couplé à 8 Go de mémoire vive. L’autonomie du terminal est confiée à une batterie de 4500 mAh compatible avec la recharge rapide de 40W. La recharge sans fil grimpe jusqu’à 27 watts. L’atout principal du flagship c’est son quadruple capteur photo arrière conçu par Leica. L’appareil photo est composé de deux capteurs de 40 MegaPixels (Sony IMX600), d’un capteur 8 MegaPixels Téléfoto et d’un capteur ToF destiné à capturer la profondeur de champs. Il profite d’un zoom optique X3 et d’un zoom hybride X5.  Le smartphone promet aussi des merveilles du côté de l’enregistrement vidéo. L’appareil photo est en effet compatible avec la 4K et le 1080p 960fps et slow motion. Sur la face avant, on trouve un capteur photo selfie de 32 MegaPixels. Ils sont tous les deux proposés en merald Green, Space Silver, Cosmic Purple et Black. Huawei propose aussi deux modèles bleu et orange recouvert de cuir Vegan (sans cuir animal).

Le Mate 30 sera vendu à 870$ (8/128 Go) et le Mate 30 Pro à 1200$ (8/256 Go), à noter que Huawei a été exclus du marché américain et aussi français, elle craint aussi que les acheteurs européens soient rebutés à l’idée de devoir se passer des services de Google.

Huawei aura de quoi conquérir le cœur des fans de technologie de pointe et d’utilisateur de smartphone avec des cameras de qualité.

Alneus Jean Steven

Commentaire