FootballSport

Un triomphe hors-pair dans le monde du football

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ce lundi 2 Décembre, le rendez-vous pour couronner l’année en beauté pour les joueurs de football professionnel était au Théâtre du Châtelet à Paris. Le lutin Argentin du FC Barcelone devance Virgil Van Dijk et Cristiano Ronaldo. Sadio Mané termine en quatrième position, Alisson remporte le trophée Yashin pour sa nouvelle instauration, Rapinoe domine du côté féminin et De Ligt succède à Mbappe au trophée Kopa.

Beaucoup d’icônes retraités du football mondial tel que Pavel Nedved, Chris Waddle et surtout Didier Drogba étaient présents comme maître de cérémonie et aussi comme les talents du ballon rond. Cette année France Football décide d’ajouter un nouveau trophée après le trophée Kopa, pour mettre aussi en vigueur la lourde charge qu’avaient les portiers, avec le Trophée Yashin, Lev Yashin est un ancien portier Soviétique et aussi gagnant du ballon d’Or en 1963.

Avec beaucoup de sourire au visage Kylian Mbappé était présent pour remettre le trophée à M. De Ligt, qui succède au jeune français cette année après une saison extraordinairement bien joué avec l’Ajax et surtout les Pays-Bas. Du côté féminin c’est Megan Rapinoe qui succède Ada, la Norvégienne. Megan est la meilleure buteuse de la Coupe du Monde Féminine en 2019 et aussi championne avec les États-Unis pour leur quatrième titre.

Avec la première apparition du trophée, Alisson Becker remporte celui du meilleur portier dans une liste remplie de talents, il surpasse des portiers comme Marc André Ter Stegen et aussi le portier de l’Ajax: Onana. Pour clôturer la soirée, comme on le dit assez souvent, le meilleur était pour la fin. Didier Drogba annonce Lionel Messi gagnant du ballon d’Or 2019. Un record pour un joueur avec six (6) Ballons d’Or ; c’est du jamais vu. Il se détache de son rival Cristiano Ronaldo gagnant de cinq (5) Ballons d’Or. Cette année la bataille pour ce trophée était vraiment dur, avec Virgil Van Dijk, Cristiano Ronaldo et aussi Sadio Mane. Un titre selon certain qui ne ressemblait pas l’Argentin au début mais qui continuait sa lancée avec des performances extraordinaires pour atteindre ce sixième trophée.

Alneus Jean Steven

Commentaire