Santé

La maladie des riches: une affaire de gloutonnerie

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Eh oui! Quoique bien souvent considérée chez nous comme un produit de luxe, la viande reste l’une des principales causes d’une maladie bien connue de nos jours appelée “goutte”.

Déjà décrite il y a longtemps de cela, on l’a surnommée “maladie des riches” ou “maladie des rois” car ils étaient les seuls à pouvoir s’offrir de la viande et de l’alcool en quantité. Cependant de nos jours, elle tend à se généraliser à toutes les classes sociales. Tout commence avec la sensation subite, le plus souvent au cours de la nuit, d’une douleur au niveau d’une ou plusieurs des articulations telles le poignet ou la cheville de la personne. La région atteinte deviendra par la suite rouge, enflée et sujette à une grande sensation de froid. Il vous sera donc même impossible d’enfiler un bas à cause de la douleur. Dans ce cas, une visite chez le médecin est de mise pour un traitement qui vous permettra de prévenir les complications et aussi réduire les prochaines crises car c’est sûr qu’il y en aura d’autres.

Tout ceci à cause d’une substance que les reins doivent faire sortir de l’organisme à travers l’urine et qui n’est autre que l’acide urique. Cependant, dans certains cas ils ne peuvent pas mener à bien leur tâche à cause d’un excès de cette substance dans le corps. C’est ce qui se passe quand vous consommez de manière démesurée des aliments riches en protéines comme la viande ou les fruits de mer ainsi que de l’alcool comme le gin, la bière ou autres.

Au bout de plusieurs années, la quantité excessive accumulée dans le sang va migrer au niveau de vos articulations et former des petits cristaux. Comme toujours, votre corps tentera de s’en débarasser au moyen de ses cellules tueuses. D’où l’inflammation qui occasionnera votre crise de goutte. D’un autre côté, l’hérédité, le stress, l’obésité ainsi que des maladies organiques telles le diabète ou l’insuffisance rénale sont incriminés. Mais l’excès alimentaire reste de loin le principal facteur de survenue.

Alors, que devez-vous consommer dans ce cas ? Rassurez-vous ; il n’est pas nécessaire de devenir végetarien pour s’en protéger. Il suffit de réduire sa consommation des substances sus-mentionnées, de bien s’hydrater et surtout de consommer beaucoup plus de fruits, de légumes et d’aliments riches en vitamines C.

Si le surnom attribué à la goutte est on ne peut plus flatteur, il n’en reste pas moins que cette maladie de riches soit des plus dangereuses. Alors, veillez à combattre de tout votre possible la gloutonnerie si tel est déjà le cas pour vous.

Sterline Vertilus

Commentaire