Santé

Mon tatouage, ma marque ou mon mal ?

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

“Je me suis tatoué, c’est mon choix donc vous n’avez rien à dire”

C’est certes bien vrai mais savez-vous que cette marque que vous chérissez tant peut devenir votre tourment dans votre vie ?

Tout comme le piercing, le tatouage est très à la mode chez les jeunes. C’est en quelque sorte un moyen de s’affirmer, d’avoir un reflet palpable de sa propre personnalité. Marque d’appartenance à un groupe, preuve d’amour pour sa moitié, signe de non-adhérence à l’éducation reçue, l’objectif visé est variable selon la personne. Mais un fait est certain, c’est qu’il plaît tellement que tout un art s’est développé autour de lui. Le tatoueur est, avant tout, un artiste dont le but est de vous embellir la peau. Mais celui-ci peut, du même coup vous la ruiner, pour vous en rendre compte, vous devez pénétrer dans les méandres de ce métier.

Un tatouage consiste à injecter de l’encre sous la peau mais de manière esthétique. Pour ce faire, de multiples piercings y sont effectués à l’aide d’une aiguille. Ce qui à première vue peut paraître sans danger majeur mais bien au contraire peut devenir votre souffrance.

Votre peau, tout comme beaucoup d’organes de votre organisme, est conçue pour rejeter tout intrus, cet encre là étant considéré comme un facteur extérieur, elle voudra s’en débarrasser. D’où les multiples inflammations se traduisant par un gonflement ou une rougeur sur la partie infectée que vous pouvez remarquer.

De même, ces nombreux piercings sont des portes d’entrées pour certains microbes qui, en pénétrant dans l’organisme provoquent des infections. Est-ce pourquoi on recommande aux tatoueurs de pratiquer cet acte dans un milieu stérile et de désinfecter la peau régulièrement durant et après la séance.

Vous pouvez également choper de multiples infections virales comme le VIH et l’hépatite avec un tatoueur qui ne stérilise pas ses aiguilles ou ne porte pas de gants pour pratiquer votre tatouage. Mais les risques les plus fréquentes demeurent les allergies où votre peau se mettra à gonfler et à vous démanger. Signe qu’elle ne supporte pas l’un des constituants de l’encre utilisé et sans oublier le cancer de la peau relevé dans de nombreux cas.

Autant de complications peuvent survenir après un simple tatouage. Le mieux est de choisir un tatoueur évoluant dans un milieu hygiénique et utilisant des matériels stériles. Si vous avez des affections de la peau comme une acné, des grains de beauté ou un vitiligo, mieux vaudrait vous en abstenir. Le but n’est pas de vous effrayer, mais vous devez en prendre conscience car votre volonté de vous embellir la peau peut à tout moment virer au désastre.

Sterline Vertilus

Commentaire