Activité culturelleCulture

Doulè an bandoulyè, une rencontre et un espoir pour les dépressifs.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
“Si la peur de parler de ses expériences tétanise quelquefois beaucoup d’entre nous, il n’en reste pas moins qu’elles pourraient servir de modèles à ceux qui passent par les mêmes péripéties”, a martelé Myrgella Joachim, l’instigatrice de cet événement du samedi 8 Février 2020.

View this post on Instagram

"Si la peur de parler de ses expériences tétanise quelquefois beaucoup d'entre nous, il n'en reste pas moins qu'elles pourraient servir de modèles à ceux qui passent par les mêmes péripéties", a martelé Myrgella Joachim, l'instigatrice de cet événement du samedi 8 Février 2020. Nos cinq panélistes dont, Selena Monfiston (@beingselena_ ), Mitzy Jastram ( @madeinayitiofficial ), Samantha Kersaint ( @sameefenty ), Angelika Leblanc ( @angelika_leblanc ) et Junior Augustin n'ont pas hésité à se dévoiler et surtout à prodiguer des conseils au public enthousiaste qui a fait le déplacement. Selena Monfiston, CEO de cette association se dit fière de ce qu'ils ont pu réaliser avec "Doulè an Bandoulyè" et elle en a profité pour lancer une invitation à tous pour la prochaine édition dont la date ne tardera pas à être divulguée.

A post shared by 𝕭𝖊𝖑𝖎𝖉𝖊 𝕸𝖆𝖌𝖆𝖟𝖎𝖓𝖊 (@belide.mag) on

Le local “Le Spot” a accueilli de nombreux jeunes venus pour partager leur expérience, dont “DJ Touch”, avec le thème “Doulè an Bandoulyè” comme objectif premier: montrer aux autres comment vaincre la dépression.

Nos cinq panélistes dont, Selena Monfiston, Mitzy Jastram, Samantha Kersaint, Angelika Leblanc et Junior Augustin n’ont pas hésité à se dévoiler et surtout à prodiguer des conseils au public enthousiaste qui a fait le déplacement. Mais ils ne comptent pas en rester là, ils ont même déjà une association œuvrant pour la promotion d’une bonne santé mentale dans notre pays. Leur but étant d’aider tous ceux qui passent par des moments difficiles dans leur vie: en mettant des psychologues à leur disposition et bien sûr en leur offrant un espace d’échange.

Selena Monfiston, CEO de cette association se dit fière de ce qu’ils ont pu réaliser avec “Doulè an Bandoulyè” et elle en a profité pour lancer une invitation à tous pour la prochaine édition dont la date ne tardera pas à être divulguée.

Sterline Vertilus

Commentaire