SantéSexualité

Le sperme: un liquide à avaler ou à rejeter ?

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Vous connaissez sûrement bien les différentes pratiques sexuelles. Mais aviez-vous déjà entendu parler des rapports oro-génitaux ? Les bienfaits et les méfaits d’un sperme lors de l’acte sexuel ?

Les rapports oro-génitaux, souvent considérés comme les préliminaires, la fellation par exemple, ce qu’on doit mieux faire. Cette pratique consistant à lécher et sucer le sexe de son partenaire et à effectuer des mouvements de va et vient stimulant le rapport qui est un acte très plaisant. Ce dernier est apprécié par plus d’un mais lors de la fin, on se plaint. Que faire du sperme ? Les femmes se demandent “avaler ou rejeter” ?

Selon certains chercheurs, le sperme aurait des vertus présomptueuses. Beaucoup d’études vantent ces mérites, mais sont-elles vraies? Rien n’est moins sûr.

Le sperme est bon pour la peau, dit-on ? Mais n’est-ce pas là un moyen d’encourager la pratique de l’éjaculation faciale? Aussi dit-on que le sperme améliore le sommeil et aide à maigrir grâce à sa teneur alcaline. Oui, les produits à base d’alcalin seraient bons pour le sommeil. Mais beaucoup d’aliments sont à base d’alcalins, pourquoi se tourner seulement vers la semence des hommes ?

À noter que le sperme contient des hormones capables d’influer sur l’humeur. Êtes-vous toujours de mauvaises humeurs sans le sperme? En outre, le spermadine contenu dans le sperme pourrait lutter contre le vieillissement cellulaire, le sperme favorise la régénérescence du follicule pileux, l’exposition répétée du sperme pourrait même diminuer les risques de prééclampsie. Le sperme, le liquide miracle, dirait-on!

Aller jusqu’à affirmer que le sperme préviendrait le cancer du sein, n’est qu’un moyen d’inciter à la fellation. Le sperme ne protège pas du cancer. Mais s’il y’a bien une vertu reconnue, c’est qu’il est bon pour la santé, tout simplement parce qu’il est composé d’une grande partie d’eau et de compositions incluant des nutriments essentiels au corps humain (protéines, vitamines, sucres, sels, cholestérol, et des carburants utiles aux spermatozoïdes pour leur long chemin à l’intérieur du vagin et de l’utérus). Toutes ces études, vraies ou fausses qu’elles puissent être, parlent des vertus du sperme chez la femme. Mais pourquoi on n’entend pas les témoignages des hommes parlant de leurs expériences ? Ne mettons pas de côté l’homosexualité, que dire dans ce cas des gays ? Si c’était si miraculeux, les hommes ne seraient-ils fiers d’en avaler ?

En effet, la plupart des vertus du sperme ont donc été démenties, mais le risque d’être cru existe, même si les gens ne sont pas tous naïfs. Avaler ou rejeter ? Cela ne dépend que de vous. Si pour vous avaler paraît excitant, avalez. Si pour vous c’est dégueulasse, rejetez. Mais retenons que le sperme peut être un agent contaminant d’IST (infections sexuellement transmissible) comme le SIDA. Par ailleurs, si certaines études parlent des vertus de santé, il est préférable en cas de doutes de se protéger en utilisant un préservatif.

Que le sperme ait des vertus ou non, ça ne rend pas les couples plus heureux et plus épanouis. Continuez à vanter le sperme, mais à quand la cyprine qui fait pousser les barbes ?

Sry-Lanka Sanon

Commentaire